Plantes et champignons


Les plantes, les fruits et les champignons appartiennent à une catégorie de produits appelée les produits forestiers non ligneux (PFNL). Ce sont des produits ou des sous-produits de végétaux d’origine forestière, sans être de la matière ligneuse (fibre) destinée à l’industrie de la transformation du bois. Ils peuvent provenir de plantes cultivées ou récoltées en forêt naturelle ou en plantation.

De plus en plus d’intérêt se porte sur les produits forestiers non-ligneux (PFNL) au Québec. Toutefois, la grande majorité des produits sont méconnus. Dans le sud du Québec, les arbres de Noël et la récolte de la sève d’érable sont les plus développés et offrent une valeur commerciale intéressante. Par contre, on estime qu’environ une trentaine de produits forestiers non-ligneux (PFNL) auraient un potentiel économique intéressant à développer. Cela pourrait contribuer à l’essor économique rural.


 

Les produits forestiers non-ligneux sont classés dans quatre catégories : 

Amélanchier 

Description : L'amélanchier est un arbuste de 2 à 4 m de hauteur et son écorce est de couleur grise. Ses feuilles sont simples, alternes et finement dentées, de forme ovale avec le sommet pointu (2 et 6 cm de longueur). La fleur de l'amélanchier est disposée en grappe, avec des pétales blancs et étroits. Son fruit est une baie ronde, rouge, pourpre ou bleu foncé, juteuse et sucrée. Celui-ci contient de 5 à 10 graines dures, ayant un goût d’amande. 

Utilisation : Le goût de ces baies s’apparente à celui du bleuet. Elles peuvent être consommées fraîches, séchées, congelées et même cuites. Elles peuvent être utilisées en gelées, confitures, vins, liqueurs, tartes, sirops, crèmes glacées, pâtisseries, coulis, vinaigre, alcool de macération, parfum pour yogourt.

 

 

 

 

 

 

 


Aronie noire

Description : L'aronie noire est un arbuste à branches érigées d'environ 1 à 2 m de hauteur. Ses feuilles sont ovales, dentées, alternes (5 à 6 cm). Elles sont luisantes et de couleur vert foncé. La fleur de l'aronie est blanche, avec les étamines aux bouts roses. La baie de cet arbuste est globuleuse, noire et brillante. De petite taille, elle mesure entre 6 à 8 mm de diamètre. 

Utilisation : Les baies de l’aronie noire ont un goût très astringent, elles sont donc peu consommées à l’état fraîches. Elles se prêtent bien à la fabrication de gelées, vinaigres fins, purées, tartinades ou sauces. Le jus peut être consommé seul ou en mélange avec un jus de pomme ou de raisin

 

 

 

 

 

 

 


Bleuet sauvage 

Description : Les bleuets sauvages sont les baies d'un arbrisseau, de 15 à 70 cm de hauteur. La feuille de cette plante est oblongue, ovale, simple et alterne, entre 2 à 4 cm de longueur. La fleur du bleuet à une corolle blanche ou rosée, s’ouvrant au même moment que les feuilles. La baie est d'un bleu foncé, presque noir, de  4 à 10 mm de diamètre. 

Utilisation : Le goût de ces baies est très sucré. Le bleuet se déguste en confiture, tarte, sauce, coulis, gelée, vinaigre, vin, tisane et toutes sortes de pâtisseries et est très facile à congeler.

 

 

 

 

 

 

 


Cerisier à grappes 

Description : Le cerisier à grappes est un grand arbrisseau pouvant mesurer de 3 à 8 m de hauteur. Son écorce est gris-brun avec des lignes horizontales jaunes. Ses feuilles alternes sont ovales, finement dentées et pointues au sommet. Le dessous de la feuille est d'un vert plus pâle que le dessus. La fleur du cerisier à grappes est blanche, odorante et disposée en grappe allongée (8 à 15 cm). Son fruit est juteux, rouge vin allant vers le noir et disposé en grappe pendante. 

Utilisation : Les fruits frais ont un goût âpre. Ils peuvent être transformés en gelée, coulis, sirop, confiture, concentré, sauce, jus, pastille ou servir à la fabrication d’alcool, car transformés ils perdent leur astringence et deviennent savoureux. Les cerises peuvent aussi être séchées et utilisées en tisane.

 

 

 

 

 

 


Sureau du Canada

Description : Le sureau du Canada est un arbuste de 1 à 4 m de hauteur. Ses tiges sont rigides et cassantes. Les feuilles du sureau sont opposées et composées (5 à 11 folioles lancéolées et dentées de 5 à 15 cm de longueur chacune). La fleur est sous forme de grande inflorescence en ombelle, composée de nombreuses petites fleurs parfumées de couleur blanche. Les fruits du sureau du Canada sont de petites baies juteuses disposées en grappe, pourpres ou presque noires, mesurant 5 à 7 mm de diamètre. 

Utilisation culinaire : Le goût de ces baies se situe entre celui du bleuet et de la mûre. Il est donc sucré et acide à la fois. Les fruits s’emploient très bien dans les jus, sirops, vins, coulis, confitures, compotes, coulis et liqueurs, pâtisseries, crèmes et boissons rafraîchissantes.

 

 

 

 

 

 


Viorne trilobée

Description : La viorne trilobée mesure de 2 à 4 m de hauteur. Ses feuilles opposées possèdent 3 lobes à pointes effilées et elles sont dentées grossièrement. L'inflorescence de ses fleurs blanches forme une ombrelle légèrement bombée. Son fruit est juteux et charnu. De couleur orangée à rouge vif, elles sont de petite taille (8 à 10 mm de diamètre). 

Utilisation culinaire : Les fruits de la viorne trilobée sont très juteux et goûteux à maturité et rappellent le goût de la canneberge sauvage. Ils peuvent être utilisés dans des tartes, gelées, coulis, sirops, sauces, confitures et boissons alcoolisées.

 

 

 

Ail des bois 

Description : L'ail des bois est une petite plante, arborant de 1 à 3 feuilles. Ses feuilles sont oblongues (10 à 30 cm), charnues, sans taches et éphémères. Sa fleur est une ombelle de couleur blanc verdâtre. 

Élément distinctif : L'ail est bois est généralement la seule plante sur le parterre des érablières tôt au printemps

Utilisation : Le bulbe est cueilli pour son goût délicat et peut être utilisé comme l’ail commun. On consomme aussi ses feuilles en salade ou séchées en sel ou en beurre.

 

 

 

 

 

 

 

 


Asclépiade commune

Description : L'asclépiade commune est une plante à tige robuste, simple, droite et pubescente, elle peut mesurer de 100 à 150 cm de hauteur. Sa tige contient un latex blanc et collant. Ses feuilles sont ovales (10 à 20 cm), pubescentes, opposées, entières, allongées et terminées par une petite pointe. Sa fleur est rose ou blanchâtre, disposée en ombelle et terminale. Son fruit est en forme de petite banane, 7 à 10 cm de longueur. 

Utilisation culinaire : Pratiquement toutes les parties de l’asclépiade commune, à l’exception des racines, sont comestibles. Les jeunes pousses sont apprêtées comme des asperges. Les boutons floraux sont servis comme légume d’accompagnement. Les jeunes gousses peuvent être servies dans une sauce, des mijotés ou servir de légume d’accompagnement.

 

 

 

 

 

 

 


Bardane sauvage

Description : La bardane sauvage est une grande plante, dressée et ramifiée. Elle peut mesurer de 50 à 150 cm de hauteur (petite bardane), 80 à 300 cm de hauteur (grande bardane). Ses feuilles sont grosses alternes, vertes sur le dessus et blanchâtres en dessous. Les feuilles de la base sont plus grandes et cordées. Elles ressemblent à la rhubarbe, mais plus poilues. La fleur est garnie de pointes crochues et piquantes, rose à mauve. 

Utilisation culinaire : La racine fraîche de première année et le coeur des tiges se mangent comme légumes et s’apprêtent comme du céleri. Les racines séchées ont un goût qui s’apparente aux noisettes ou aux amandes. On peut les broyer et les ajouter à la crème glacée, dans les pains et autres pâtisseries, aux soupes, aux salades et dans les boulettes de steak.

 

 

 

 

 

 

 


Épilobe à feuilles étroites

Description : L'épilobe à feuilles étroites est une plante à tige dressée et solitaire de 50 à 200 cm de hauteur. Ses feuilles sont alternes, lancéolées, longuement atténuées au sommet et pâles en dessous. Sa fleur est de couleur pourpre, rose ou magenta, avec 4 pétales disposés en grappe très allongée et terminale. La grappe fleurit de bas en haut et peut contenir plus de 100 capsules.

Utilisation culinaire : Les jeunes pousses se mangent comme légume, mais ont parfois un goût quelque peu amer. Elles s’apprêtent un peu comme les épinards. Les fleurs séchées gardent leur belle teinte mauve rosée. Elles peuvent être utilisées, par exemple, pour décorer les gâteaux, les salades ou comme assaisonnement pour un filet mignon.

 

 

 

 

 

 

 


Hémérocalle

Description : L'hémérocalle est une plante herbacée, glabre et mesurant 1 à 2 m de hauteur. Ses feuilles sont basilaires, étagées en 2 rangs. Elles sont longues, linéaires et carénées (8 à 12 cm de largeur). L'hémérocalle à de grandes fleurs (10 cm), de couleur jaune ou orange.

Utilisation culinaire : Avant la floraison, les feuilles peuvent être utilisées dans les salades. Le goût des feuilles n’a aucun arrière-goût amer. Les fleurs sont employées pour décorer. Quant aux bourgeons, ils peuvent être frits ou sautés au beurre.

 

 

 

 

 

 

 

 


Marguerite

Description : La marguerite est une petite plante, à la tige carrée. Mesurant de 30 à 60 cm de longueur sa tige est peu ramifiée. Ses feuilles sont à la base de la plante. Elles sont disposées en rosette, elles sont obovées, oblongues et pétiolées, épaisses et à dents arrondies. Les feuilles qui se retrouvent sur la tige sont plutôt alternes, sessiles, embrassantes et incisées. Leurs dents sont arrondies et espacées. La fleur de la marguerite est habituellement unique, composée d’un capitule à rayon blanc et à disque jaune, de 20 à 30 rayons. 

Utilisation culinaire : Les feuilles et les boutons floraux ont un goût poivré. Ils sont cueillis et mélangés à une salade verte ou à un mesclun sauvage. Ils peuvent aussi être cuits avec des épinards ou des brocolis. Les fleurs fraîches ou sèches font une agréable tisane ressemblant à la camomille bien que les fleurs séchées aient un goût un peu plus amer.

 

 

 

 

 

 

 


Matteucie fougère-à-l’autruche

Description : La matteucie fougère-à-l'autruche est une fougère dont la tige peut mesurer de 0,5 à 2 m de hauteur. La feuille stérile de la plante est disposée en couronne, de couleur brunâtre et de 30 à 50 cm de longueur. La feuille stérile est aussi disposée en couronne, avec une forme largement lancéolée. Elles peuvent atteindre jusqu'à 230 cm de longueur et être aussi petites que 60 cm. Elles sont rétrécies à la base et leur tige est creusée par un profond sillon.  

Utilisation culinaire : Les jeunes feuilles lorsqu’elles sortent du sol et qu’elles sont encore enroulées ont un goût qui rappelle les asperges ou les haricots verts. Elles servent comme légume d’accompagnement, dans les pâtes, avec le poisson, les salades, les omelettes et le ragoût.

 

 

 

 

 

 

 


Menthe sauvage

Description : La menthe sauvage est une plante de taille moyenne. Elle peut mesurer de 15 à 100 cm de hauteur et sa tige est carrée. Ses feuilles sont dentées, opposées et lancéolées. Elles sont deux fois plus longues que larges. La petite fleur de la menthe sauvage est en forme d'épis, de couleur  mauve, rose pâle ou lilas. 

Utilisation culinaire : Les feuilles font d’excellentes tisanes, qui facilitent et stimulent la digestion. En poudre, elles se marient bien au chocolat, aux fraises et dans tous les desserts auxquelles elles ajoutent une note de fraîcheur. Elle est aussi excellente dans les boissons et on peut en faire des gelées et des sauces qui accompagnent bien des viandes comme l’agneau et les gibiers. Les fleurs sont comestibles et sont superbes. Il est à noter que la menthe a une teneur élevée en vitamine A.

 

 

 

 

 

 

 


Pissenlit officinal

Description : Le pissenlit est une plante dont la tige peut atteindre 5 et 50 cm de longueur. Ses feuilles sont irrégulièrement dentées et  disposées autour de la tige, en rosette. Sa fleur constituée d’un capitule d’une longueur allant de 20 à 25 mm et de couleur jaune or.  

Utilisation culinaire : Les feuilles peuvent être utilisées dans les salades, en sandwich et même en soupe. La fleur peut être employée pour la confection de tisane, gelée, vin, vinaigre, marinade ainsi que de confiture. Les racines peuvent servir de légumes d’accompagnement, ajoutés à des soupes ou des mijotés. Une fois en poudre et torréfiée, la racine de pissenlit remplace le café, mais ne contient pas de caféine.

 

 

 

 

 

 

 


Quenouilles à feuilles étroites et à feuilles larges 

Description : Les quenouilles sont de grandes plantes, dont la tige peut atteindre 1 à 3 m de hauteur. Leurs feuilles débutent à la base et s’allongent vers la lumière pour ensuite s’ouvrir et former un léger éventail, linéaire, 2 m de longueur, 3 à 25 mm de largeur. La fleur est pistillée sans bractéole chez la feuille large, pistillée et bractéolée chez la feuille étroite, épi femelle composé de milliers de petites fleurs regroupées ultras serrées. Le fruit des quenouilles est en forme de pédicelles aciculaires de 2 à 3 mm de longueur chez la feuille large et rigide de 1 mm ou moins chez la feuille étroite. 

Utilisation culinaire : La base blanche de la tige de la quenouille peut être pelée, puis blanchie pour ensuite la manger comme des cœurs de palmier. Son goût est très doux et il a une légère saveur poivrée. Les cœurs de quenouilles sont délicieux dans une vinaigrette à moutarde, comme entrée, dans des salades, hors-d’œuvre et sushis. Retiré de son enveloppe, l’épi mâle encore vert foncé peut être bouilli 5 à 10 minutes dans l’eau puis garni de beurre et de sel tout comme un épi de maïs. Le pollen jaune de l’épi peut être récolté pour en faire une farine tout comme le rhizome qui est riche en amidon.

 

 

 


Rosier sauvage

Description : Le rosier sauvage est un arbuste dont la tige est plus ou moins armée d’aiguillons (selon les espèces et les formes). Ses feuilles sont alternes, composées, à foliole dentée et opposée. La fleur du rosier est généralement rose, parfois blanche. Elle est formée de 5 grands pétales, de 5 longs sépales souvent poilus, de plusieurs étamines et de plusieurs pistils. Son fruit est charnu, rouge ou orangé, souvent surmonté des sépales persistants. 

Utilisation culinaire : Les pétales peuvent être utilisés frais en salade ou pour faire du sirop, du vinaigre, de la confiture, de la gelée, des liqueurs, de la limonade, de la tisane, du yogourt, des desserts de toutes sortes, etc. Les fruits peuvent être employés de la même manière que les pétales mais généralement on en fait du vin ou des confitures.

 

 

 

 

 

 


Violette

Description : La violette est une petite plante herbacée, de 5 à 20 cm de hauteur. Ses feuilles sont cordées (en forme de coeur), alternes, simples et longuement pétiolées. Elles peuvent être dentées ou crénelées. La petite fleur de la violette est généralement bleue ou violette mais il y a quelques espèces qui ont des fleurs blanches ou jaunes. 

Utilisation culinaire : Les feuilles et les fleurs des violettes sont mangées crues dans les salades, sur les desserts et les entrées. Les fleurs peuvent être mangées comme des bonbons en les faisant cristalliser dans le sucre. En infusant pendant 12 heures une part de fleurs dans une part d’eau, il est possible de faire un sirop pour servir sur des desserts. Une fois infusé, il suffit de bien filtrer et d’ajouter deux parts de miel, qui sera fondu tranquillement tout en y ajoutant l’infusion des fleurs de violettes.

 

 

 

 

Bolet orangé 

Description : Le bolet orangé est un petit champignon avec un chapeau de 5 à 15 cm de diamètre, de couleur orange à brun orangé, avec des tubes longs et presque libres sous le chapeau. Son pied est bleu vert avec des rugosités, brunâtre devenant grisâtre en vieillissant. La chair est blanche, devenant rosée, rouge vin puis noirâtre lors de la coupe. 

Élément distinctif : Le changement de couleur de la chair lors de la coupe. 

Utilisation : Il est préférable de les consommer séché, le goût est plus prononcé et la texture est plus intéressante. Vous pouvez les utiliser dans les plats mijotés ou les potages.

 

 

 

 

 

 

 

 


Cèpe d'Amérique 

Description : Le cèpe d’Amérique possède un chapeau brun jaunâtre à brun rougeâtre, de 6 à 30 cm de diamètre, avec des tubes adnés ou presque libres sous le chapeau. Son pied est massif, plein et renflé vers la base. La chair du cèpe d'Amérique est blanche et ferme. 

Élément distinctif : Son pied enflé à la base, propre à tous les cèpes. 

Utilisation : Le cèpe d’Amérique se consomme aussi bien frais que séché. Frais, il est délicieux doré au four ou sauté au poêlon. Séché puis réhydraté, il est excellent dans les sauces et les potages. 

 

 

 

 

 

 

 

 


Chaga

Description : On retrouve le chaga sous 2 formes. La forme stérile ressemble à une masse croûteuse de bois calciné. Elle peut atteindre de 10 à 30 cm en largeur et en hauteur. La forme fertile s’installera sous forme de croûte, sous l’écorce de l’arbre, avec des dimensions de 30 à 40 cm en largeur.

Utilisation : Il est employé sous forme de thé, de tisanes ou de substituts de café. Le chaga n’est pas comestible, mais il est infusable.

 

 

 

 

 

 

 

 


Chanterelle commune

Description : La chanterelle commune est un champignon de couleur jaune oeuf à jaune orangé. Il possède un chapeau de 2 à 13 cm de diamètre, de forme souvent irrégulière, avec des plis fourchus, étroits et espacés. Son pied est ferme, plein, lisse et de couleur crème, jaune ou de la même couleur que le chapeau. La chair est épaisse et ferme, jaunâtre ou blanchâtre et qui brunit souvent lors de la coupe. 

Élément distinctif : Ses plis fourchus, sa couleur jaune d’oeuf et son odeur fruitée.

Utilisation : La chanterelle commune est excellente fraîche, simplement sautée dans la poêle avec du beurre et des échalotes. Une fois cuite, le goût reste un peu poivré. Il est donc important de ne pas poivrer les plats de chanterelles. Elle accompagne bien les riz, les sauces, les sautés de légumes et les viandes.

 

 

 

 

 

 


Chanterelle en tube 

Description : La chanterelle en tube à un chapeau brun jaunâtre à brun noirâtre, de 2 à 6 cm de diamètre. Il est forme d’entonnoir et troué au centre, avec des plis espacés et fourchus par endroits. Son pied est de jaune à orangé et, vers la base, la couleur devient plutôt blanchâtre et devient brune en vieillissant. Sa chair est fragile, mince et généralement de couleur jaunâtre ou brunâtre. 

Élément distinctif : Son pied jaunâtre et son chapeau en forme d’entonnoir.

Utilisation : La chanterelle en tube est utilisée dans les omelettes, avec du poisson ou de la viande, dans des sauces et des potages. Une fois séchée, le goût de cette chanterelle s’améliore et elle se conserve plus longtemps.

 

 

 

 

 

 

 


Hydne sinueux 

Description : Le chapeau de l'hydne sinueux peut varier en couleur de orange, à orange brunâtre ou saumon. Il mesure de 3 à 12 cm de diamètre, est convexe, plat ou bien peu déprimé. Ses aiguillons sont très fragiles, friables et serrés sous celui-ci. Son pied est blanchâtre, parfois teinté d’orange. Sa chair est aussi blanchâtre, mais orange brunâtre ou jaunâtre lors de la coupe. 

Élément distinctif : Son chapeau à marge sinueuse de couleur orange à saumon, aiguillons très fragiles de couleur crème à orangé.

Utilisation : Utiliser pour seconder un plat principal, l’hydne sinueux a un goût un peu amer et son amertume augmente en vieillissant.

 

 

 

 

 

 

 


Lactaire saumoné 

Description : Le lactaire saumoné est un champignon reconnaissable grâce à son chapeau orange qui pâlit avec l’âge. Celui-ci mesure de 4 à 10 cm de diamètre, est convexe dans son jeune âge puis devient étalé et déprimé au centre, lamelles orange carotte. Son pied est de la même couleur que le chapeau et orné de petites fossettes ou taches plus foncées. La chair du lactaire saumoné est blanche ou orangée, épaisse et cassante. À la cassure, il en sort un lait orange carotte qui ne change pas de couleur au contact de l’air. 

Élément distinctif : Son chapeau orange, lait orange vif immuable et pied de la même couleur que le chapeau et ne verdit pas avec l’âge.

Utilisation : Il est préférable de consommer le lactaire saumoné frais, grillé au four avec un peu d’huile d’olive ou incorporé dans une omelette après avoir été poêlé.

 

 

 

 

 

 


Morille noire

Description : La morille noire est un champignon à chapeau de couleur crème grisâtre à brune, mesurant de 3 à 10 cm de hauteur il est élancé et conique. On le reconnaît aussi par sa forme creusée de profondes alvéoles alignées verticalement aux contours devenant plus foncés avec l’âge, pour finir par être noirs. Son pied est blanchâtre et lisse. Il devient granuleux avec l'âge. 

Élément distinctif : Son chapeau ressemblant à une petite éponge, alvéoles allongées verticalement aux contours noircissant avec l’âge

Utilisation : Il est préférable de les consommer séché, car l’utilisation du liquide de réhydratation permet à leur parfum d’envahir entièrement le plat cuisiné. La morille noire se marie très bien avec les sauces à la crème. Elle peut être utilisée dans les plats mijotés ou les potages.

 

 

 

 

 

 


Pézize orangée 

Description : Ce champignon possède un corps fructifère en forme de coupe, aplati et ondulé de façon irrégulière. Il mesure de 3 et 7 cm de diamètre, est de couleur rouge orangé à orange vif à l’intérieur de la coupe et orange pâle ou blanchâtre à l’extérieure. La pézize orangée n’a pas de pied. Sa chair est mince et cassante, de la même couleur que l’extérieur du champignon. 

Élément distinctif  : La portion extérieure de la coupe est beaucoup plus pâle que la partie intérieure

Utilisation : La pézize orangée est surtout utilisée pour décorer les plats, puisqu’elle possède peu de saveur et devient caoutchouteuse une fois cuite. Elle est servie dans des salades ou en dessert avec du kirsch.

 

 

 

 

 

 

 


Pleurote en forme d'huître 

Description : Le pleurote en forme d'huître mesure de 4 et 15 cm de diamètre. Son chapeau est grisâtre, gris brunâtre ou olivâtre puis blanc à maturité. Les chapeaux de ces champignons sont superposés et imbriqués, formant un éventail convexe. Sa chair est épaisse, de couleur blanche et dégage une légère odeur d’anis. 

Élément distinctif : Ce champignon pousse sur des arbres, n’a pas de pied ou, s’il y en a un, il sera très petit, son chapeau est en forme d’huître ou d’éventail. 

Utilisation : Le pleurote en forme d’huître est meilleur lorsqu’il est jeune, car, vieux, il devient plutôt coriace. Il est employé dans les potages, les mélanges de champignons et comme condiment, préparé au vinaigre. Ce champignon accompagne très bien les viandes rouges et il possède une saveur très prononcée.

 

 

 

 

 

 

 


Vesse-de-loup géante

Description : La vesse-de-loup géante est un gros champignon au corps fructifère et globuleux, de couleur blanc, puis blanchâtre ou jaunâtre par la suite. Il peut mesurer de 20 à 50 cm de diamètre. Sa chair jeune dégage une agréable odeur ressemblant à celle de la farine fraîche. Lorsque le champignon vieillit, l’odeur devient désagréable et c’est à ce moment-là que la vesse-de-loup géante perd son intérêt comestible. 

Élément distinctif : Sa taille est très imposante comparativement aux autres champignons. 

Utilisation : Il est préférable d’utiliser de jeunes spécimens avec une belle chair blanche et de peler la vesse-de-loup géante avant de la cuisiner. Elle se mange poêlée dans le beurre, en omelette ou en tranches panées, grillées et frites.

 

 

 

 

 

 

 


Vesse-de-loup perlée

Description : Ce petit champignon au corps fructifère à un chapeau blanc, brun jaunâtre ou brunâtre, mesurant de 2 à 5 cm de diamètre. Il a l’allure d’une poire inversée et est composé de longs aiguillons de forme conique. La chair de la vesse-de-loup perlée est premièrement blanche et compacte, pour ensuite passer au jaune verdâtre et brun olivâtre foncé. 

Élément distinctif : Son sommet est plus ou moins mamelonné, avec de petits aiguillons caducs, un chapeau en forme de poire et une chair ayant la texture d'une guimauve. 

Utilisation : Il est préférable d’utiliser de jeunes spécimens avec une chair blanche et ferme. La vesse-de-loup perlée est bonne poêlée dans le beurre, en omelette ou en tranches panées, grillées et frites.

 

 

 

 

 

Acide salicylique

Description : L’acide salicylique est une substance naturelle synthétisée par certains végétaux comme le saule. Elle est utilisée pour fabriquer l’acide acétylsalicylique, plus communément connu sous le nom d’aspirine.

Utilisation médicale : L’acide salicylique a les mêmes propriétés que l’aspirine, elle peut être utilisée à des fins médicales comme traitement contre la fièvre, comme antiseptique ou analgésique. La différence se situe dans l’efficacité du médicament. La transformation de l’acide salicylique en aspirine accroît l’efficacité du traitement.

*Le nom acide salicylique vient du nom latin salix, qui signifie saule en français.

 

 

 

 

 

 


Asaret du Canada

Description : L’asaret du Canada (Asarum canadense) est communément appelé gingembre sauvage, puisque les rhizomes de l’asaret ont un goût épicé qui est similaire à celui du gingembre asiatique. Cette plante indigène du Québec est employée dans plusieurs domaines. 

Utilisation médicinale : L’asaret est stimulant, expectorant, diurétique, tonique, carminatif, analgésique et fébrifuge. Lors des affections des voies respiratoires, les feuilles de l’asaret peuvent être infusées pour soulager, par exemple la grippe, le rhume, la bronchite et l’asthme. L’asaret est reconnu aussi pour favoriser la sudation. Le rhizome contient des principes actifs qui agiraient comme anti-inflammatoires, antibactériens et anticancéreux. Les mites sont éloignées par la propriété désodorisante de l’asaret du Canada.

 

 

 


Ginseng à cinq folioles

Description : Le ginseng à cinq folioles (Panax quinquefolius) est sans aucun doute le médicament le plus utilisé au monde en raison de sa popularité en médecine orientale. D’ailleurs, un fait souvent méconnu de notre histoire est qu’au début du 18e siècle, le ginseng à cinq folioles était devenu le second article de commerce en Nouvelle-France, après la fourrure.

Utilisation médicinale : Le ginseng à cinq folioles réduit le stress et la fatigue, améliore la mémoire à court terme, régule le taux de cholestérol, atténue les symptômes de la ménopause, stimule le système immunitaire et ralentit le vieillissement des cellules. Il traite également l’hypotension, l’hypertension, le stress, l’insomnie, la fatigue, la dépression, l’arthrite, le diabète, l’hypercholestérolémie, la bronchite, certains cancers, l’anémie, l’impuissance et le vieillissement prématuré.

 

 


Gomme de sapin

Description : La gomme de sapin est en fait la résine du sapin baumier, c’est une substance très collante aux propriétés médicinales diverses.

La térébenthine est plus connue que la gomme de sapin. Il s’agit en fait d’une substance obtenue par distillation de la gomme de sapin ou de pin. La térébenthine possède les mêmes propriétés que la gomme de sapin, et ce, sans la texture particulièrement collante de cette dernière. Notez que la térébenthine pharmaceutique n’a rien à voir avec la térébenthine vendue en quincaillerie, qui est toxique.

Utilisation médicale : Elle peut être utilisée dans le traitement des infections respiratoires, l’inflammation des muqueuses, les ulcères cutanés et pour soulager les douleurs rhumatismales et névralgiques.

Autres utilisations : La gomme de sapin est aussi utilisée dans les industries alimentaires, des pâtes et papiers et des cosmétiques, dans le collage des verres optiques et les dissolvants

 

 


 

Hydraste du Canada

Description : Autrefois abondante, l’hydraste du Canada est maintenant en déclin, principalement à cause de la cueillette intensive ainsi qu’à la destruction de son habitat.

Utilisation médicinale : L’hydraste du Canada est utilisée pour prévenir ou traiter les infections parasitaires gastro-intestinales, pour traiter les infections des voies urinaires, biliaires ou respiratoires, la pharyngite, l’inflammation des voies nasales et des oreilles, les infections oculaires, les inflammations des muqueuses ou de la peau causées par des infections fongiques ou bactériennes. Elle a des propriétés antibactériennes, augmente la sécrétion de la bile, diminue les convulsions et stimule l’utérus. Elle est aussi un sédatif et elle réduit la pression sanguine.

 

 

 


Propolis

Description : La propolis est une substance produite par les abeilles. C’est un mélange de différentes résines recueillies sur l’écorce et les bourgeons d’arbres (peupliers et conifères surtout) combiné à de la cire et des sécrétions salivaires.

Utilisation médicale : Cette substance aurait des propriétés antiseptiques, antibactériennes et antioxydantes. De plus, elle peut contribuer à la guérison des brûlures, des plaies et des verrues et peut renforcer le système immunitaire. Elle a également la capacité de traiter l’herpès, la gingivite et prévenir la carie dentaire. Pour ces raisons, la propolis est ajoutée à différents produits comme le rince-bouche, le dentifrice, la gomme à mâcher et certaines pommades ou sirop.

 

 

 

 

 

 


Sanguinaire du Canada

Description : La sanguinaire du Canada (Sanguinaria canadensis L.) est une plante herbacée vivace et elle est la seule portant le genre Sanguinaria dans le monde entier.

Utilisation médicinale : La sanguinaire possède des propriétés antimicrobiennes et antinéoplasiques. Elle est employée dans les expectorants, les sirops contre la toux et dans les teintures. Ces propriétés agissent contre les micro-organismes qui causent la formation de plaque dentaire. Alors, pour contrer le tartre et la gingivite, la sanguinaire va être employée dans les dentifrices et les rince-bouche. Toutefois, des études ont été faites sur l’usage à long terme d’un dentifrice composé de sanguinaire et des observations donneraient à penser que cela occasionnerait des lésions buccales cancéreuses.

 

 

 

 

Toxicité : Si la sanguinaire est prise à doses trop élevées, plusieurs symptômes seront provoqués tels que des vomissements, une sensation de brûlure dans toutes les muqueuses qui ont été en contact avec la plante, une soif inextinguible, une sensation de faiblesse, des vertiges, un flou visuel, une inhibition cardiaque et à vraiment trop grande dose, cela pourrait même occasionner la mort. Selon Santé Canada (1995), la sanguinaire du Canada se classe parmi les plantes jugées inacceptables comme ingrédients de médicaments en vente libre pour l’humain.

 


Taxol

Description : Le taxol est une substance que l’on peut extraire de l’if du Canada.

Utilisation médicale : Le taxol est principalement utilisé pour combattre le cancer. Il agit en ralentissant ou en bloquant la reproduction des cellules cancéreuses. Un de ses grands avantages est qu’il peut être utilisé en association avec d’autres traitements sans générer des effets de résistances croisées.

Paradoxalement, la plante productrice de taxol, l’if du Canada, est toxique et peut même s’avérer mortelle dans certains cas d’ingestion. Il est donc fortement déconseillé de tenter une automédication.

 

 

 

 

 

Produits ornementaux

 

Les produits forestiers non ligneux ornementaux sont des végétaux ou parties de végétaux utilisés en décoration ou dans la fabrication d’objets décoratifs. Les plus connus en région sont les arbres de Noël et les couronnes de Noël confectionnées à partir de vraies branches de conifères, de cônes, de noix ou autres produits forestiers. Ces produits sont aussi utilisés depuis longtemps dans l’artisanat.

 

Le Québec est un grand producteur d’arbres de Noël. En 2012, le Québec a exporté 822 783 arbres pour une valeur totale de 14 765 349 $, ce qui correspond à la moitié des arbres produits par le pays en entier. L’industrie des arbres de Noël, c’est plus de 250 entreprises situées pour la majorité entre Sherbrooke, Thetford Mines et Lac-Mégantic.

 

Plus récemment, on observe une nouvelle tendance en design d’intérieur, c’est l’utilisation de matériaux bruts en décoration, comme les branches de bouleaux.

Choisir un arbre de Noël naturel – Les bénéfices

Produits manufacturés

 

 

Les produits forestiers non ligneux manufacturés sont des substances produites par les végétaux forestiers ou qui peuvent être extraites de ceux-ci. Parmi ces substances, il y a les huiles essentielles, les résines, les alcools et les adhésifs. Elles peuvent par la suite être utilisées directement (ex. : huiles essentielles) ou pour la fabrication d’objets (ex. : chandelles).

Les huiles essentielles sont des liquides concentrés en composés odorants volatils. Elles sont extraites de végétaux ou partie de végétaux (écorce, fruit, résine, etc.). Elles sont utilisées dans la fabrication des parfums, savons, aérosols, désodorisants, désinfectants, détergents, cosmétiques, etc.

La résine est une substance insoluble dans l’eau qui est produite par les arbres, particulièrement par les conifères que l’on appelle aussi résineux en raison de leur contenu en résine. La résine aurait été utilisée comme moyen d’étanchéifier les canots des Premières Nations. Elle est aujourd’hui utilisée dans la fabrication de peinture et de vernis.

La résine du sapin baumier peut facilement être observée. Sur son écorce, il y a des petites bosses. En perçant une de ces bosses, de la résine s’écoulera.

POUR EN SAVOIR PLUS

Cultur’innov est une coopérative qui encourage le développement de PFNL. Ils offrent des formations et des services-conseils sur la production, la récolte, la transformation et la commercialisation de ces cultures innovantes.

Répertoire des entreprises de PFNL et des cultures émergentes au Québec

Suivez l’actualité de l’AFSQ   

S'abonner à l'infolettre